Rebirth

Ludovic Louis commence sa carrière de trompettiste au coeur d’une famille passionnée de musique.
En s’installant à Paris en 2003, Ludovic collabore avec des artistes tels que Jimmy Cliff, Florent Pagny ou Christophe Maé. Mais c’est en 2009 qu’il fait la connaissance de Lenny Kravitz. De cette rencontre découleront près de 10 ans de collaboration à travers le monde, où la rock star n’hésitera pas à offrir à son public le talent de Ludovic par ses performances solo improvisées. En 2012, on lui propose d’ailleurs de renouveler l’expérience en jouant un solo pour les icônes Muhammad Ali et Quincy Jones. En s’installant à Los Angeles, l’artiste enchaîne les collaborations avec Kanye West, The Black Eyed Peas et The Meters.


En 2020, une nouvelle opportunité se présente à Ludovic Louis et c’est sous la direction de Damien Chazelle qu’il fait ses débuts en tant qu’acteur dans The Eddy. A travers cette série Netflix, l’artiste incarne le personnage de Ludo, trompettiste d’un club de jazz.
Toutes ses rencontres musicales le mènent finalement à se lancer en solo. C’est donc après plusieurs années de travail entouré de ses amis, que le trompettiste nous livre son premier album Rebirth, réunissant ainsi des influences soul, funk et allant même jusqu’à la musique caribéenne.